Biographie

Romain Colas est maire de Boussy-Saint-Antoine depuis 2008 et député de la 9ème circonscription de l'Essonne depuis le 4 juillet 2014 ...

En savoir plus

Notre
Circonscription

De la Seine à l'Yerres en passant par la Forêt de Sénart, découvrez la 9ème circonscription de l'Essonne qui se compose de 4 cantons ...

En savoir plus

L’équipe

Pour coordonner ses actions à l'Assemblée Nationale et en circonscription, Romain Colas s'appuie sur son équipe parlementaire qui se compose ...

En savoir plus

Me contacter

Je suis votre élu. Je reçois sur rendez-vous à l’Assemblée nationale ou aux permanences que j’assure toutes les semaines dans chaque ville de la circonscription ...

En savoir plus

Romain COLAS engage des travaux de modernisation du financement des campagnes électorales et des partis politiques

Suite à l’article du Parisien paru ce jour dans lequel François Logerot, Président de la Commission nationale des Comptes de Campagne et du Financement des Partis (CNCCFP), plaide pour plus de transparence dans la vie publique et à l’enquête parue dans Libération faisant état des manœuvres du Front national pour financer ses campagnes, Romain Colas, commissaire aux finances à l’Assemblée nationale, rapporteur spécial des crédits Administration générale et territoriale de l’Etat, a engagé des travaux d’évaluation du cadre juridique du financement des campagnes électorales et des partis politiques.

La série d’audition qu’il a prévu de mener au cours de ses travaux, lesquels ont débuté par une rencontre avec le Président Logerot et l’ensemble des équipes de la CNCCFP, auront pour objectif de déterminer dans quelle mesure les règles applicables assurent un encadrement adéquat des sources de financement et des dépenses des candidats aux élections prévues par la Constitution et la loi et des formations politiques.

L’examen des moyens à la disposition des pouvoirs publics permettra, en outre, de nourrir une réflexion sur la modernisation des dispositifs existants, pour plus de transparence et permettre ainsi à l’esprit de la loi de ne pas être dévoyé.

Si la démocratie a un coût, qu’il faut savoir apprécier à sa juste valeur pour garantir son pluralisme, elle engendre aussi des devoirs qui ne sauraient être foulés au pas par l’absence de contrôles adéquats.

Avec l’ambition de sérier les enjeux et les problématiques qui émergent aujourd’hui et de proposer de nécessaires adaptations, Romain Colas poursuivra sa série de consultations en auditionnant les acteurs majeurs chargés de l’encadrement des pratiques politiques en période de campagne et hors campagne.

 

lien parti socialistelien Assemblée nationale

Assemblée nationale

Le site de l'Assemblée nationale